Recevoir la newsletter

Magazine

Espace étudiant

Conseiller d’insertion et de probation (CIP)

Le marché de l’emploi

Le corps des Conseillers d’insertion et de probation comprend moins de 2 000 agents. Les CIP interviennent au sein des 103 services pénitentiaires d’insertion et de probation présents dans les départements. Certains peuvent néanmoins être affectés au centre national d’évaluation des détenus, à la direction centrale de l’administration pénitentiaire ou dans ses directions régionales, ou encore à l’École nationale de l’administration pénitentiaire.

Les débouchés

Au sein de l’administration pénitentiaire.

Les évolutions de carrière

Titulaires du grade de conseiller 2e classe à l'issue de leurs deux années de formation, les conseillers d'insertion et de probation bénéficient d’un déroulement de carrière en deux grades. Ils peuvent accéder au grade de conseiller de 1re classe (grade normal de la fonction), et, au bout de quelques années d’exercice, au grade de conseiller hors classe par examen professionnel ou par promotion (ce dernier grade tend à se substituer à celui de chef de service).
Ils peuvent également accéder au corps des directeurs pénitentiaires d’insertion et de probation, soit par examen professionnel accessible au bout de quatre ans d’ancienneté, soit par promotion pour les conseillers hors grade après sept ans d’ancienneté.

Au bout de trois années d’expérience, il leur est possible de préparer le diplôme d’État d’ingénierie sociale.

Les structures qui embauchent

L’administration pénitentiaire.


Voir la fiche métier

 

 

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15