Recevoir la newsletter

Magazine

Protection de l’enfance : la Défenseure des droits se saisit de défaillances dans le Nord et la Somme

{ element.images.0.titre }}

La Défenseure des droits a été alertée par des juges des enfants des difficultés rencontrées par l'ASE dans la Somme et le Nord.

Crédit photo Martin Noda / Hans Lucas via AFP
La Défenseure des droits, Claire Hédon, a annoncé se saisir d’office des « situations alarmantes » que rencontre le secteur de la protection de l’enfance dans les départements du Nord et de la Somme. Les professionnels dénoncent le manque criant de places en foyer, les ruptures de parcours et la mise en danger des jeunes.

Un mois après la publication d’une tribune des professionnels de la protection de l’enfance dans le Nord, la Défenseure des droits, Claire Hédon, s’empare des remontées de terrain émanant de ce département et de celui de la Somme. Dans un communiqué, l’autorité indépendante annonce se saisir d’office des circonstances alarmantes rencontrées par les services de l’ASE (aide sociale à l’enfance).

« Manque de places en foyer et d’assistants familiaux, placements non exécutés, mesures d’assistance éducative en milieu ouvert prises en charge dans des délais pouvant excéder 6 mois, et ruptures dans les parcours des enfants… telles sont les situations extrêmement préoccupantes qui questionnent le respect de l’intérêt supérieur de l’enfant », rapporte la Défenseure des droits.

Situations de danger rapportées

Le 15 octobre, dans leur tribune, le syndicat Sud du département du Nord, le syndicat des avocats de France et celui de la magistrature pointaient « les manquements » du conseil départemental. « Près d’un millier d’enfants confiés au département du Nord par la justice ne sont aujourd’hui pas protégés. Pire… ils sont pour la plupart maltraités par l’institution qui les laisse dans des situations de danger au domicile familial, ou sont ballottés d’un endroit à un autre », écrivaient-ils.

L’absence chronique de moyens pour mener à bien leur mission est également mise en avant. Un état des lieux loin de se cantonner à cette région géographique. Dans son communiqué, la Défenseure des droits et le Défenseur des enfants, Eric Delemar, « s’alarment, une fois de plus, de l’état dramatique de la protection de l’enfance aujourd’hui, qui n’est, dans de nombreux territoires, plus dûment assurée. »

>> Communiqué de la Défenseure des droits

>> Tribune sur l’état de la protection de l’enfance dans le département du Nord

 

Auteur

  • La rédaction

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15