Recevoir la newsletter

Magazine

Violences conjugales : la mission interministérielle doit désormais rendre un rapport d’activité annuel

{ element.images.0.titre }}

Photo d'illustration.

Crédit photo Helene Decaestecker / Hans Lucas / Hans Lucas via AFP
Violences – Un récent décret adapte les fonctions de la mission interministérielle pour la protection des femmes contre les violences et la lutte contre la traite des êtres humains (Miprof). Les associations qui agissent pour la protection des femmes y sont désormais intégrées.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Olivier Hielle

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15