Menu
S'identifier

pacte social I 07.10.2019

L’Uriopss Ile-de-France formule 19 propositions pour «un pacte social»

Première organisation de la santé et de la solidarité sur le territoire francilien, l’Uriopss Ile-de-France a organisé sa journée de rentrée sociale, le 1er octobre à Paris. A cette occasion, elle a fait 19 propositions pour la mise en place « d’un pacte social pour le territoire francilien ».

Auteur

  • maxime Ricard (Pixel)

Chaque année, l’Uriopss (Union Régionale Interfédérale des Œuvres et Organismes Privés non Lucratifs Sanitaires et Sociaux) Ile-de-France organise un événement rassemblant les acteurs de la santé et des solidarités privés non lucratifs du territoire. Cette année, cette journée a eu lieu le 1er octobre et avait pour thème « la cohésion dans les territoires d’Ile-de-France ». A cette occasion, l’Uriopss Ile-de-France a formulé 19 propositions visant à mettre en place « un pacte social ».

« Etat, Région, Métropole, départements, communes, professionnels, le chacun pour soi, dans son champ de compétences ou dans son seul territoire, ne peut être la norme. Aujourd’hui, plus que jamais, c’est d’un nouveau pacte social dont l’Ile-de-France a besoin. Les solidarités sont une fierté et un atout, elles sont indispensables à la consolidation de son développement, pour tous ses habitants. C’est pourquoi nous formulons aujourd’hui des propositions qui sont autant d’exigences pour renforcer la cohésion en Ile-de-France » a justifié Daniel Goldberg, président de l’Uriopss Ile-de-France.

Ces propositions se divisent en quatre axes principaux : « pour un accès inconditionnel aux droits » ; « pour l’aménagement du territoire et implantation des services aux populations » ; « pour la reconnaissance du secteur privé non lucratif des solidarités comme essentiel à la cohésion des territoires et au développement de la Région Ile-de-France » et « pour un accueil et un accompagnement des personnes fragiles ou vulnérables à la hauteur des besoins ». Dans ce dernier axe, l’une des propositions phares est de « rééquilibrer et décloisonner l’offre sanitaire, médico-sociale et sociale sur l’ensemble de la région, en fonction des besoins observés sur les territoires, et placer la santé mentale au cœur de cet enjeu ». L’Uriopss Ile-de-France indique enfin que « ces différentes propositions seront travaillées avec les adhérents pour être présentées et discutées avec les candidats aux prochaines élections municipales de mars 2020 ».

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format