Recevoir la newsletter

Magazine

Des établissements pris en étau

La crise sanitaire et le conflit ukrainien font payer un lourd tribut au secteur social et médico-social. L’inflation et l’augmentation du coût des énergies menacent fortement l’équilibre budgétaire de nombreuses structures déjà fragilisées. Le déploiement de nouvelles mesures s’impose face au risque de la fermeture de services.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Flora Peille

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15