Recevoir la newsletter

Magazine

Logement d’abord : le discours publicitaire ne résiste pas au réel

Le « Logement d’abord » représente un progrès dans l’amélioration des conditions d’habitat des publics concernés, selon Yvan Grimaldi. Mais avec de moins en moins de logements à disposition, de plus en plus de demandeurs en attente et des travailleurs sociaux toujours plus confrontés à un manque de moyens, l’auteur déplore que ce droit demeure avant tout théorique.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Yvan Grimaldi

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15