Recevoir la newsletter

Magazine

Réseaux sociaux : « La culture de la dénonciation se généralise » (Samuel Laurent)

{ element.images.0.titre }}

Samuel Laurent, journaliste au Monde, responsable des Décodeurs.

Crédit photo Photo : Philippe Quaisse / Pasco
Après avoir passé des années sur Twitter pour y décoder et vérifier l’information, le journaliste Samuel Laurent a cessé de s’y exprimer depuis deux ans. Trop d’intox, de violences et d’injures sur cette plateforme qui se veut ouverte au débat public, mais qui ne l’est pas.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • propos recueillis par Brigitte Bègue

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15