Recevoir la newsletter

Magazine

« En établissement, on se méfie du rire »

Dans son ouvrage « Rire contre la démence »(1), publié en 2002, Natalia Tauzia décrivait comment les personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou d’une pathologie apparentée retrouvaient la parole grâce au rire. Vingt ans après, elle défend une démarche de bientraitance, dont les établissements ne s’emparent guère.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • D. P.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15