Recevoir la newsletter

Les jeunes rentrent au Bercail

Article réservé aux abonnés

Dans la commune de Gillonnay, en Isère, Le Bercail paysan accueille en journée des adultes en situation de handicap mental au sein d’une ferme agricole. En plus des activités quotidiennes, à terme, l’association espère devenir un véritable lieu de vie.
Il est 9 h lorsque Martine Croisier se gare devant la ferme du Bercail paysan, dans la petite commune de Gillonnay (Isère). C’est là que, chaque matin, elle dépose son fils, Simon C. C’est de là que, chaque matin, elle repart en toute quiétude pour aller travailler quelques kilomètres plus loin. Et c’est là qu’elle revient, chaque fin d’après-midi, pour le récupérer et rentrer chez eux, à Roybon. Ce matin de mars, elle l’a laissé aux côtés de quatre autres « accueillis » : Astrid, Sylvain, Romain et Simon M. Tous ont entre 20 et 30 ans et présentent un handicap mental. Depuis huit mois, ils viennent, entre quelques heures et plusieurs jours par semaine, pour travailler dans l’exploitation ovine de Romain Poureau, jeune agriculteur installé depuis moins d’un an, qui a noué un partenariat avec l’association Terre de Liens.S’occuper des animaux, récolter les œufs, entretenir la serre, arroser les…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Reportage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur