Recevoir la newsletter

Intermed : le soin par le lien

Article réservé aux abonnés

Depuis plus de dix ans, les professionnels du réseau Intermed se rendent au domicile des personnes en rupture et isolées pour tenter de les rattacher au droit commun. Une démarche d’« aller vers » pour soutenir des personnes en grande exclusion qui ne demandent rien.
Il est 9 h 30 quand Marieke Leroy se gare dans une ruelle du VIIIe arrondissement de Lyon, devant un immeuble du bailleur social Grand Lyon Habitat. L’infirmière d’Intermed grimpe les marches deux par deux et frappe plusieurs fois à la porte de l’appartement. Dans l’entrebâillement, Patrick apparaît, les traits tirés. « Je vous réveille ? », interroge-t-elle. « Oui, mais c’est pas grave, on avait rendez-vous. Entrez. » A 40 ans passés, Patrick vit seul dans un logement social aux airs de studio. Il fait partie des personnes suivies par le réseau Intermed depuis un an. « C’est le profil type de la personne qui ne demande rien, explique Marieke Leroy. La première fois que je suis venue, sa boîte aux lettres débordait, il ne touchait plus aucune aide sociale et accumulait les dettes de loyer. La conseillère sociale du bailleur nous a alertés. » Aujourd’hui, Patrick est sous curatelle…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

L’événement

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur