Recevoir la newsletter

Aux racines du travail social

Article réservé aux abonnés

C’est à une introspection historique qu’Henri Pascal invite les professionnels de l’accompagnement des publics les plus fragiles. Dans la seconde version de son ouvrage référence, le sociologue retrace la structuration et l’élargissement du travail social de la fin du XIXe siècle jusqu’à nos jours. La méticulosité de son approche, qui tend parfois à l’exhaustivité, met en lumière l’anecdotique comme le systémique. C’est ainsi qu’il exhume le nom de certaines dames patronnesses des années 1890, qu’il détaille la naissance d’une véritable politique de logement social au détour des années 1930 ou qu’il rappelle que la Résistance, au cours de la Seconde Guerre mondiale, avait créé son propre système de prise en charge destiné aux combattants et à leurs familles. Ce livre démontre aussi comment les femmes se sont emparées du rôle auquel elles étaient socialement assignées depuis des siècles pour le transformer en outil de leur émancipation.Le grand mérite de cet ouvrage réside surtout dans sa capacité à relier les mouvements transformationnels du travail social et médico-social à la Grande Histoire. Pour Henri Pascal, « l’histoire politique, économique, sociale, idéologique et culturelle…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

À lire aussi

Culture pro

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur