Recevoir la newsletter

Allocation pour le deuil d’un enfant

Article réservé aux abonnés

« Il appartient aux travailleurs sociaux de prendre contact avec la famille par coproduction téléphonique pour, à la fois l’informer du dispositif d’allocation et recueillir des éléments sur l’existence d’un capital décès propre à l’enfant », note la direction des politiques familiales et sociales de la Caisse nationale des allocations familiales (Cnaf), dans une instruction relative à l’allocation forfaitaire attribuée aux familles confrontées au décès d’un enfant.Cette allocation a été créée par une loi du 8 juin 2020, complétée par un décret publié au Journal officiel le 26 décembre dernier. Elle est attribuée automatiquement aux parents dont les enfants de moins de 25 ans sont décédés depuis le 1er juin 2020.Le rôle des travailleurs sociaux dans ce cadre est surtout de s’assurer que les familles concernées ne bénéficient pas d’un capital décès, lequel est non-cumulable avec l’allocation forfaitaire versée par les CAF.Cnaf, lettre-réseau n° 2020-047.
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Actualités juridiques

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur