Recevoir la newsletter

Un suivi renforcé pour les jeunes en hôtel social

Article réservé aux abonnés

En Seine-Saint-Denis comme dans d’autres départements français, des jeunes pris en charge par l’aide sociale à l’enfance (ASE) sont hébergés, souvent faute de place ailleurs, dans des hôtels sociaux. Une situation particulièrement fragilisante pour certains d’entre eux, que le dispositif Fapi tente d’atténuer.
À 23 ans, Laurane Desrames Palmaro n’est pas beaucoup plus âgée que les jeunes qu’elle accompagne. Pourtant, l’éducatrice spécialisée de l’association Devenir l’affirme, elle occupe davantage un rôle de mère que de grande sœur au sein du Fapi. Ce dispositif, dont l’acronyme signifie à l’origine « fonds d’appui aux politiques d’insertion », a été transformé ici en « favoriser l’autonomie pour l’insertion ». Expérimenté depuis janvier 2019 grâce au soutien du département de la Seine-Saint-Denis, le Fapi est une action recherche qui propose un accompagnement éducatif renforcé en plus de celui de l’aide sociale à l’enfance (ASE). L’action du Fapi est focalisée sur les jeunes âgés de 16 à 21 ans pris en charge par l’ASE et hébergés en hôtel social. Ils sont 12 actuellement, dont un tiers de mineurs. « L’objectif premier est de récréer du lien…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Reportage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur