Recevoir la newsletter

Magazine

Un métier capital mais trop peu considéré

L’intervention du psychologue dans les Ehpad s’est considérablement développée ces dernières années. Il doit à la fois travailler avec les résidents, les familles et les autres professionnels de la structure. Pourtant, faute de moyens, il n’est que rarement présent à temps plein. Ce qui complique grandement sa mission.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Maxime Ricard

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15