Menu
S'identifier
L’événement

Handicap : priorité aux vacances de proximité


Publié le : 19.06.2020 I Dernière Mise à jour : 26.06.2020
{ element.images.0.titre }}
I Crédit photo

Auteur

  • S. M.

Cette année, pour les personnes handicapées et ceux qui, professionnels et aidants, les accompagnent, les vacances d’été rimeront avec proximité. Et inventivité.

Il aura fallu attendre mi-mai pour savoir qu’il était envisageable, pour tous les Français, de prévoir des vacances, et deux grosses semaines de plus pour que paraissent les directives de la direction générale de la cohésion sociale (DGCS) relatives à l’organisation des séjours adaptés aux personnes handicapées. Dès lors, le maître mot devient l’« agilité » pour organiser des séjours plus courts et plus proches du domicile des personnes accompagnées.

D’autant que des règles demeurent complexes à mettre en œuvre, en matière de transports notamment, pour respecter les distances physiques. Même chose pour les activités ou l’obligation d’hébergement en chambres individuelles. Autant d’inquiétudes relayées par huit associations (Ligue de l’enseignement, UCPA, APF France handicap, Unapei…) dans un courrier adressé au Premier ministre début juin. Tout comme l’obligation de déclarer les séjours un mois à l’avance, ce qui condamne de fait une partie du mois de juillet.

La proximité pour limiter les déplacements et la brièveté des séjours seront de mise. Ainsi APF France handicap a-t-elle annulé, dès fin avril, tous les séjours organisés comme tous les ans par APF Evasion. Et elle a immédiatement planché sur un dispositif qu’elle a baptisé « un été pas comme les autres ».

Sorties à la journée, pique-niques ou visites d’entreprises adaptées, découverte du patrimoine local, déplacement des professionnels près du domicile des usagers dans ce que l’association appelle des « caravanes de l’été », les initiatives se multiplient dans tout son réseau. Bref, l’inventivité est de mise.

De même à l’Unapei (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis), dont le président Luc Gateau dit que ses associations membres imaginent encore actuellement des solutions. Partout, domine l’idée d’ouvrir des structures habituellement fermées l’été pour accueillir des vacanciers sur des courts séjours, quitte à réorganiser les espaces, explique Luc Gateau. « En somme, nous allons prolonger ce qui s’est fait pendant le confinement, explique Patrice Tripoteau, directeur général adjoint d’APF France handicap, notamment des synergies entre nos établissements et nos délégations, des partenariats locaux avec d’autres associations, des propositions de répit pour les aidants… »

Rompre l’isolement à tout prix

Luc Gateau alerte sur les surcoûts engendrés par ces nouvelles offres, qui, estime-t-il, ne doivent pas peser sur les familles. Pour autant, cette variété semble d’autant plus précieuse que, plus que jamais, la nécessité de pouvoir prendre des vacances émerge.

Et notamment parmi les professionnels qui, eux aussi, ont besoin d’un temps de repos. D’où cette idée, à APF France handicap aussi bien qu’au sein de l’Unapei, de laisser une grande marge de manœuvre à leurs représentations locales pour s’organiser en fonction de leurs ressources et des partenariats possibles. Mais les personnes, elles aussi, expriment le besoin d’un temps de pause : « Certaines sont au bord du pétage de plombs, confie Luc Gateau, elles ne comprennent plus pourquoi on leur refuse tout, de travailler, de prendre des congés… »

Difficile, encore, pour les uns et les autres, de quantifier le nombre de leurs usagers et adhérents qu’ils pourront accompagner cette année pour un temps de repos. Mais Patrice Tripoteau aimerait que les effectifs de 2020 soient plus nombreux que ceux des années précédentes pour rompre l’isolement vécu plus encore ce printemps par nombre d’entre eux. Avant de conclure : « Finalement, on n’aura jamais tant échangé sur ces questions de vacances et de répit que cette année… »

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format