Recevoir la newsletter

La loi du silence

Article réservé aux abonnés

En apparence, Fatima est une adolescente de 15 ans comme les autres, en sweat et baskets. Pourtant, quatre jours avant que les policiers débarquent dans son collège, à Stains, en banlieue parisienne, elle a porté plainte pour agression sexuelle. Dans le bureau du principal, la jeune fille tourne les pages des trombinoscopes, classe par classe, pour désigner ses agresseurs. Les sept élèves de son établissement sont interpellés. Leur arrestation est une déflagration. Pour les collégiens, mais surtout pour les adultes qui les entourent. Parents, principal, enseignants… tout le monde s’interroge sur sa responsabilité. « De toute façon, elle l’a bien cherché. » Cette phrase lancée par un élève déclenche immédiatement une boule au ventre à Emma Servin, la professeure de français. Et si elle aussi ? Un roman « deux en un », en pleine actualité sur la notion de consentement, les coups, les viols conjugaux, le silence, la honte, la quête de réparation.Notes« Sauf que c’étaient des enfants » – Gabrielle Tuloup – Ed. Philippe Rey, 16 €.
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

À lire aussi

Culture pro

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur