Recevoir la newsletter

« L’accueil de nuit n’est pas une simple garderie »

Article réservé aux abonnés

En 2017, l’Ehpad La Madeleine, situé à Bergerac (Dordogne), a créé le premier accueil de nuit en France. Objectifs : « fournir du répit aux aidants » et « apporter un cadre sécurisé à des personnes âgées en quête de réassurance la nuit ». Explications de Sylvain Connangle, directeur de l’établissement.
En quoi consiste l’accueil de nuit ?Ce service de six places s’adresse aux personnes âgées vivant à domicile. Elles viennent le soir vers 16 h 30 et repartent le lendemain vers 9 h-9 h 30. Cet accueil de nuit, nouvellement baptisé « Du jour au lendemain », permet aux aidants de souffler et aux résidents de retrouver une vie sociale. Ce dispositif fait suite à un appel à projets de l’agence régionale de santé (ARS) de la région Nouvelle-Aquitaine « Ehpad centre de ressources » en 2017. Il s’inscrit dans une logique de diversification de l’offre de services de l’établissement,qui compte déjà un accueil de jour, une plateforme de répit, un pôle d’activités et de soins adaptés (Pasa), une unité d’hébergement renforcée (UHR), une plateforme de télémédecine, une consultation « mémoire ». Le tarif est de 35 € et comprend le transport, l’accueil du soir,…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Décryptage

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur