Recevoir la newsletter

Magazine

Les mineurs en première ligne

« Grooming », « sextorsion », « live streaming »… Des mots nouveaux apparaissent pour décrire différentes formes de cyberviolences dont sont victimes de plus en plus de mineurs sur le web. Un sujet préoccupant, débattu le 28 janvier à Paris lors d’un colloque à l’initiative du Centre de victimologie pour mineurs.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Brigitte Bègue

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15