Recevoir la newsletter

En quête d’une évaluation multidimensionnelle

Article réservé aux abonnés

L’évaluation des besoins est le point d’entrée de la prise en charge de la personne en perte d’autonomie. Si la grille Aggir fait l’objet de critiques récurrentes depuis de nombreuses années, se pose encore la question d’un outil répondant à un changement de paradigme attendu par le secteur du grand âge : soutenir l’autonomie plutôt que prendre en charge la dépendance.
Pour les personnes handicapées, l’évaluation des besoins, basée sur le projet de vie, est effectuée par une équipe pluridisciplinaire de la maison départementale pour les personnes handicapées (MDPH), avec un outil multidimensionnel (GEVA) et les décisions relatives aux droits de la personne sont prises en commissions des droits et de l’autonomie des personnes handicapées (CDAPH), composée pour un tiers de représentants des personnes handicapées et de leur famille. Pour les personnes âgées, il n’y a pas de réelle évaluation des besoins mais une mesure de la dépendance. Depuis 1997, la grille Aggir (autonomie gérontologie groupes iso ressources), construite à partir des instruments d’évaluation clinique gérontologique, établit la perte d’autonomie des personnes en donnant droit…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Management

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur