Recevoir la newsletter

Magazine

« Une mise en examen peut déjà être considérée comme une sanction »

Il aime son métier, c’est évident. Educateur d’une quarantaine d’années à la protection judiciaire de la jeunesse (PJJ) dans le Loiret, Stéphane (le prénom a été changé) nous livre ici son expérience personnelle. Comme il nous l’a répété, elle n’est pas forcément représentative de l’ensemble des travailleurs de ce service public. Cependant, son témoignage permet d’apporter un éclairage moins institutionnel. Paroles sans filtre.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • O. H.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15