Recevoir la newsletter

Magazine

L’Espace Gaïa, « une passerelle entre la rue et les dispositifs »

Depuis octobre 2016, la première salle de consommation à moindres risques en France(1), à Paris, gérée par l’association Gaïa, accueille des usagers de drogues par voix intraveineuse. Un an après, la coordinatrice de la structure, Céline Debaulieu, revient sur ce dispositif qui, au-delà de sa mission de santé publique par l’encadrement des consommations, permet d’accompagner un public éloigné du droit commun.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • M. LB.

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15