Recevoir la newsletter

Au sein des couples bénéficiaires du RSA, les femmes accèdent moins à l’emploi

Article réservé aux abonnés

En décembre 2010, seuls un peu plus d’un tiers (36 %) des bénéficiaires du revenu de solidarité active (RSA) percevaient des revenus d’activité professionnelle, sachant que « leur situation sur le marché du travail [variait] fortement selon leur sexe et leur situation familiale », rappelle la caisse nationale des allocations fa­miliales (CNAF) dans une étude (1). Seules 23 % des femmes en couple bénéficiaires du RSA avaient, fin 2010, des revenus d’activité professionnelle, contre 48 % des hommes en couple. « Un constat inversé s’observe parmi les bénéficiaires du RSA isolés » (42 % des femmes en emploi pour 29 % des hommes).Au sein des couples au RSA, l’écart de présence sur le marché du travail entre hommes et femmes tend à se creuser avec le nombre d’enfants. Par ailleurs, quatre couples au RSA sur dix n’ont aucun revenu d’activité professionnelle, la moitié sont « monoactifs » et 11 % sont « biactifs ». Parmi les bénéficiaires du seul RSA « activité », 78 % des couples sont monoactifs et dans 61 % des cas, l’homme est en emploi à temps complet. Les couples percevant le RSA « socle » et « activité » sont plus fréquemment monoactifs (88 %) et à temps partiel (55 %). Dans 73 % des…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Côté terrain

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur