Recevoir la newsletter

La vitalité des AMP

Article réservé aux abonnés

« Serpillothérapeutes » ou « piliers indispensables »: les aides médico-psychologiques (AMP) intériorisent en partie cette double image qui leur est renvoyée, explique Florence Giust-Desprairies. La psychosociologue livre ici un très riche matériau sur le métier d’AMP, fruit d’une recherche formation réalisée au sein de l’association Handas, gestionnaire de structures pour enfants et adultes polyhandicapés, aujourd’hui intégrée à l’Association des paralysés de France. Au cours de ce travail auquel ont participé 20 AMP, les intéressé(e)s (18 femmes et 2 hommes) ont fait ressortir la force de leur engagement ancré dans la relation à un sujet très démuni dont il s’agit de déchiffrer l’énigme et de porter la parole. Mais les AMP peinent à nommer cette position de « chercheurs, au service d’une connaissance inséparable d’une volonté de faire reconnaître l’autre comme semblable ». Les professionnel(le)s ont encore plus de mal à rendre visible la spécificité de compétences souvent réduites à un accompagnement des besoins primaires des usagers. Pourtant, des débats sur la similitude des tâches et des difficultés et sur les souffrances liées au métier d’AMP, se dégage une identité marquée par…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

À lire aussi

Culture

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur