Recevoir la newsletter

82 propositions pour faciliter la vie des immigrés âgés

Article réservé aux abonnés

Comment améliorer les conditions de vie précaires des quelque 805 000 immigrés des pays tiers à l’Union européenne de plus de 55 ans venus travailler en France à partir des années 1950 ? Telle était la question sur laquelle devait plancher la mission d’information sur les immigrés âgés, mise en place en janvier dernier par le président de l’Assemblée nationale. Son rapport, remis le 2 juillet à Claude Bartolone (1), avance 82 propositions allant de la promotion du rôle des populations immigrées âgées dans l’histoire de la France à l’amélioration de leurs conditions de logement, en passant par le développement de leur accès aux droits sociaux. La mission plaide également pour « permettre le libre choix entre pays d’accueil et pays d’origine » pour garantir aux immigrés âgés la possibilité d’organiser plus librement leur retraite et de ne pas être contraints dans leur mode de vie, souvent fait d’allers et retours entre pays d’accueil et pays d’origine.Sur ce dernier point, la mission réclame en particulier l’entrée en vigueur de l’aide à la réinsertion familiale et sociale prévue par la loi du 5 mars 2007 instituant le droit au logement opposable et portant diverses mesures en faveur…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Côté cour

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur