Recevoir la newsletter

Magazine

Quelle place pour l’histoire dans la formation en travail social ?

A l’heure où prévaut la logique des « compétences », parler d’histoire du travail social dans les formations des professionnels n’est-il pas hors sujet ? Pour Lilian Gravière, formateur à l’ITSRA (Institut du travail social de la région Auvergne) (1), notre époque ne peut rester sans mémoire des héritages et combats qui l’ont constituée, et plaide pour une « archéologie des savoirs en travail social ».
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Lilian Gravière

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15