Recevoir la newsletter

Magazine

« La plupart des personnes condamnées sont réinsérables »

Le développement de la liberté conditionnelle pourrait être l’un des axes forts du futur projet de loi pénale. Mais quels sont les facteurs de réussite et les limites de ce type de mesure ? Ancien juge de l’application des peines, Philippe Laflaquière raconte dans un ouvrage très personnel les parcours de réinsertion de personnes condamnées à de longues peines qu’il a eu à suivre.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Philippe Laflaquière

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15