Recevoir la newsletter

Magazine

« La raison première du chômage reste le manque de travail »

Soumettre à référendum une réforme visant à durcir les conditions d’indemnisation du chômage, telle est l’une des propositions avancées par Nicolas Sarkozy dans le cadre de la campagne présidentielle. Reste que le durcissement de ces règles, mais aussi de celles de l’attribution des minima sociaux, ne date pas d’aujourd’hui. Et pas seulement en France. L’analyse de l’économiste Christine Erhel, spécialiste des politiques de l’emploi.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • JÉRÔME VACHON

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15