Recevoir la newsletter

Magazine

« L'objectif n'est plus la réintégration, l'éducation, mais la neutralisation »

La loi relative à la prévention de la délinquance s'inscrit dans le virage néolibéral amorcé en France et en Europe. Le modèle « protectionnel » cède peu à peu sous l'effet de la montée de l'individualisme. La notion de responsabilité collective régresse, et un modèle fondé sur le contrôle des populations et la réduction des risques de déviance se développe. Cette mutation a fait l'objet d'une analyse dans 13 pays d'Europe et au Canada, dans le cadre d'un programme coordonné par Yves Cartuyvels, professeur aux Facultés universitaires Saint-Louis de Bruxelles, et Francis Bailleau, directeur de recherche au CNRS. Ce dernier commente cette recherche, qui vient d'être publiée (1).
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Propos recueillis par Florence Raynal

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15