Recevoir la newsletter

Magazine

Affaire d'Angers : « il faut raison garder »

Les situations « à risques » constituent le champ d'intervention des travailleurs sociaux. Elles entraînent, par là même, de la part de ces derniers, des interventions « risquées », qui peuvent échouer, rappelle Joël Henry, ancien président-fondateur du Carrefour national de l'action éducative en milieu ouvert (1). Lequel dénonce la stigmatisation dont font l'objet les professionnels dans l'affaire de pédophilie d'Angers.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15