Recevoir la newsletter

Un nouveau dispositif de préretraites pour les métiers pénibles et les handicapés

Article réservé aux abonnés

Un nouveau cadre de cessation d'activité des salariés âgés ayant exercé des métiers pénibles ou des salariés handicapés est mis en place. Selon les estimations du ministère de l'Emploi, il pourrait concerner de 120 000 à 130 000 personnes au cours des cinq prochaines années. Les conditions à remplir Les entreprises qui souhaitent s'engager dans ce dispositif doivent signer un accord sur la gestion prévisionnelle de l'emploi, l'adaptation des compétences, le passage aux 35 heures et les modalités de la cessation d'activité des salariés. Ces dernières doivent avoir été prévues par un accord professionnel national (1).Une convention est conclue entre l'Etat, l'entreprise et, le cas échéant, l'organisme gestionnaire qui effectue, au nom de l'entreprise, le versement de l'allocation (en principe, l'Unedic).Le dispositif est réservé au salarié qui :  adhère personnellement au dispositif ;  est âgé d'au moins 57 ans et de moins de 65 ans et a adhéré au dispositif au plus tôt à 55 ans ;  a été salarié de l'entreprise de manière continue pendant un an au moins avant son adhésion ;  soit, a accompli 15 ans de travail à la chaîne ou de travail en équipes successives, soit a travaillé habituellement…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN TEXTES

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur