Recevoir la newsletter

Réduction du temps  de travail : la CGT répond au SNAPEI

Article réservé aux abonnés

« Pourquoi lier la rémunération des gardes et astreintes à la discussion sur les 35 heures ? », interroge l'UFAS-CGT (1). Revenant sur la position du directeur général du SNAPEI, sur la réduction du temps de travail (2), le syndicat regrette que les responsables du secteur engagent la négociation « avec un préalable qui envisage une dégradation des conditions de travail ». « Nous tenons à ce que la réduction du temps de travail crée des emplois [...], en conservant des repos hebdomadaires sur le rythme de la quatorzaine », explique son secrétaire général, Jean-Yves Baillon. Ce qui l'amène à préconiser une semaine à 32 heures hebdomadaires, soit 4 jours de 8 heures.Notes(1)  UFAS-CGT Case 538 - 93515 Montreuil cedex - Tél. 01 48 18 20 89.(2)  Voir ASH n° 2066 du 10-04-98.
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN ACTION

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur