Recevoir la newsletter

Le rôle des CICAS en matière d'étude et de coordination des projets de réalisations sociales collectives

Article réservé aux abonnés

Les centres d'information et de coordination de l'action sociale (CICAS), services gérés par les institutions adhérentes de l'ARRCO, étudient et coordonnent des demandes de financement de réalisations sociales collectives répondant à certains critères. Les CICAS interviennent ainsi pour les projets ne relevant pas des orientations prioritaires définies par l'ARRCO (par exemple, une maison de retraite n'accueillant pas des ressortissants de l'aide sociale), ou relevant du secteur prioritaire mais pour lesquels le montant recherché est inférieur à une somme fixée chaque année par l'ARRCO et à 25 % du coût de l'opération (par exemple, une structure favorisant l'accession des handicapés à un milieu normal de vie). Or, l'accord du 25 avril 1996 ayant réduit les dépenses d'action sociale des institutions, ces dernières se sont sensiblement désengagées du financement des réalisations sociales (1). Aussi l'ARRCO fait-elle le point sur l'évolution du rôle des CICAS et sur l'adaptation de leurs services au contexte nouveau.(Lettre ARRCO S n° 417 du 6 février 1998)Notes(1)  Voir ASH n° 2005 du 10-01-97.
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN TEXTES

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur