Recevoir la newsletter

Magazine

Bracelet électronique : la prison virtuelle

Avec l'adoption définitive de la proposition de loi sur le placement sous surveillance électronique (1), l'idée même d'emprisonnement, qui constitue depuis deux siècles la pierre angulaire du système répressif, risque d'être profondément bouleversée. Certes, le dispositif est encore loin d'être au point et la chancellerie paraît plus que réservée. Mais le principe est acquis. A plus ou moins longue échéance, certains condamnés pourront purger leur peine « à domicile », sous contrôle, donnant ainsi corps à cette prison hors les murs, annoncée par Michel Foucault, il y a 20 ans, dans Surveiller et punir   (2).
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15