Recevoir la newsletter

Les enfants du divorce

Article réservé aux abonnés

Si la séparation familiale est toujours une souffrance, tous les enfants, heureusement, ne présentent pas de symptômes psychiques après la crise. Partant du principe que, finalement, c'est moins la rupture elle-même que la façon dont elle est gérée par les parents qui compte, le psychologue Gérard Poussin (également président de « La Passerelle » ) et la pédiatre Elisabeth Martin-Lebrun explorent «  la réalité multiple et complexe » de ce que vivent les enfants du divorce et l'aide qu'on peut leur apporter. Ce qui importe, soutiennent-ils, c'est que, au-delà de la séparation du couple, la parentalité soit maintenue. Or celle-ci ne va pas de soi, la capacité des personnes à l'assumer étant fonction de multiples facteurs juridiques, culturels, psychologiques... Et même certaines situations -où l'enfant doit «  s'adultiser  » ou, pire, s'identifier à l'adulte dans ses désirs - peuvent devenir gravement pathologiques et s'apparenter à «  des formes de maltraitances psychiques », s'alarment les auteurs. Lesquels déplorent la trop grande ignorance autour de ce phénomène. Alors, comment prévenir les difficultés psychologiques liées à la persistance de conflits et à l'abandon de l'enfant par…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

Lectures du Mois

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur