Recevoir la newsletter

Réactions après l'augmentation des primes des hauts fonctionnaires

Article réservé aux abonnés

Les syndicats du ministère des Affaires sociales CFDT, CGT et FO ont vivement protesté le 5 novembre contre l'augmentation des primes dont vont bénéficier seulement les hauts fonctionnaires du ministère : personnel de direction et administrateurs civils.Cet « alignement », décidé au niveau interministériel en 1995, est destiné, selon le ministère, à rendre plus attractifs aux élèves de l'ENA les postes de direction du Travail et des Affaires sociales, en réduisant l'écart qui existe avec d'autres administrations. Mais appliquée aujourd'hui, cette mesure constitue, pour les syndicats, « une véritable provocation » car elle exclut l'ensemble des personnels. De plus, elle sera financée en 1996 par des transferts de lignes budgétaires gelées et destinées, à l'origine, à financer des créations d'emplois et les établissements nationaux à caractère sanitaire, et par une rallonge au projet de budget de 1997.Les représentants du personnel devraient à nouveau demander, lors d'une réunion le 7 novembre, une revalorisation des primes de l'ensemble des agents.
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN ACTION

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur