Recevoir la newsletter

Contrats de ville : l'action sociale décomposée

Article réservé aux abonnés

La politique de la ville est-elle en train de « déconstruire » le champ de l'action sociale ? Cette question est au cœur de l'étude sur La thématique sociale des contrats de ville , commandée par la DAS, la DIV et la DGS (1). Un document qui met également en lumière le caractère hétérogène de ces contrats qui arriveront à échéance, en 1998, à la fin du XIe plan.
Quelle est la dimension sociale des contrats de ville ?Pour répondre à cette question, les chercheurs du Grefoss de Grenoble en ont décortiqué 196, répertoriant ainsi 4 782 actions réparties en huit grands secteurs : action sociale, enfance-adolescence, insertion par l'économique, logement, population étrangère, santé, scolarité et vie sociale. Puis, pour chaque secteur, ils ont ventilé les actions en fonction des modes d'intervention annoncés :accompagnement, amélioration, création, développement, diagnostic, formation, information, partenariat... Ils ont ainsi obtenu une image assez fidèle des contrats de ville, révélant notamment le caractère hétérogène, et parfois imprécis, de ceux-ci. D'autant que 40 %…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

En direct

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur