Recevoir la newsletter

Retraite complémentaire : déclaration d'intention et mesures conservatoires

Article réservé aux abonnés

Le 18 décembre, à l'issue de leur deuxième rencontre sur les régimes de retraite complémentaire ARRCO et AGIRC, le CNPF et les organisations syndicales CFDT, FO, CFE-CGC et CFTC ont signé une « déclaration d'intention » sur l'avenir de ces régimes (1). La CGT a refusé de la signer, estimant qu'elle interdit notamment toute revalorisation des retraites complémentaires au 1er janvier.Cette déclaration rappelle l'objet de la négociation, celui d'assurer la « pérennité » des régimes et vise à unifier progressivement le régime ARRCO qui fédère actuellement 45 régimes de retraite. Des « mesures conservatoires » ont également été décidées visant à geler, à effet au 1er décembre (date de début des négociations), toute opération financière de l'ARRCO et de l'AGIRC. Toute modification des paramètres relatifs au fonctionnement des différents régimes est réservée jusqu'à l'issue des négociations.Prochains rendez-vous : les 5 et 22 janvier.Notes(1)  Voir ASH n° 1952 du 8-12-95.
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN TEXTES

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur