Recevoir la newsletter

GRANDE DÉPENDANCE : LA PED APPARAÎT INADAPTÉE

Article réservé aux abonnés

Si la prestation expérimentale dépendance (PED), mise en place le 1er janvier dernier dans 12 départements (1), est bien ajustée pour les dépendances faibles ou moyennes, elle est, en revanche, mal adaptée aux besoins des personnes les plus lourdement dépendantes. Tel est le principal constat établi par le Crédoc dans son évaluation réalisée à la demande de la CNAV (2).
Un peu plus de deux mois après sa mise en œuvre effective - le dispositif n'a été véritablement opérationnel qu'au 15 juin (3)  -, la prestation expérimentale dépendance (PED) est qualifiée par le Crédoc de « formule intéressante » mais « trop lourde ». Lourdeur due à la double procédure (intervention classique de la Cotorep auquel vient s'ajouter la commission d'attribution de la PED) qui a « amplifié la pluralité des niveaux de décision ». Mais également au manque de souplesse dans le fonctionnement. « Il n'existe pas, par exemple, de procédure d'urgence permettant d'intervenir lorsqu'une personne voit sa situation se dégrader subitement », déplore le Crédoc. Autre…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

LE SOCIAL EN ACTION

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur