Recevoir la newsletter

CES : le tutorat doit être renforcé

Article réservé aux abonnés

Avec la mise en place du CIE, la croissance des flux d'entrée en contrats emploi-solidarité (CES) doit être maîtrisée, indique l'administration qui souhaite, en outre, l'amélioration du dispositif d'insertion grâce notamment au renforcement du tutorat.Aussi, au moment de la demande de convention, l'employeur doit préciser l'identité et les fonctions du tuteur qui doivent correspondre à l'emploi proposé à la personne recrutée sous CES. En outre, l'employeur devra effectuer avec l'intéressé un bilan de son activité professionnelle entre trois et six mois après le début du CES. Celui-ci peut prendre la forme d'un entretien approfondi qui servirait de point d'appui pour l'orientation future de la personne à la sortie de son CES et pour la mise en place, pendant les mois restant à effectuer en CES, d'une formation éventuelle.L'effort doit continuer de porter sur les personnes les plus éloignées de l'emploi (chômeurs de très longue durée, bénéficiaires du RMI) et sur celles rencontrant des difficultés particulières d'accès à l'emploi. L'enveloppe nationale du second trimestre est de 320 792 entrées, puisque 359 208 entrées ont déjà été réalisées sur un objectif de 680 000.(Circulaire CDE…
La suite est réservée aux abonnés

Accédez en illimité à nos contenus et à nos newsletters thématiques

S'abonner

Cet article est réservé aux abonnés

L'ACTUALITÉ EN BREF

S'abonner
Div qui contient le message d'alerte
Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?

Contactez le service client 01.40.05.23.15

par mail

Recruteurs

Rendez-vous sur votre espace recruteur.

Espace recruteur