Menu
S'identifier

Emploi des personnes handicapées I 20.11.2019

39% des entreprises reconnaissent un manque de connaissance sur le handicap

A l'occasion de la 23 ème Semaine européenne pour l'emploi des personnes handicapées, qui se déroule du 18 au 24 novembre, le groupe Malakoff Médéric Humanis publie son étude réalisée par sa Fondation Malakoff Médéric Handicap sur les problématiques du maintien dans l'emploi des salariés en situation de handicap. Principal constat : « La révolution de l'inclusion est en marche mais il reste beaucoup à faire pour les entreprises afin qu'elles portent pleinement leur engagement handicap ». 

Auteur

  • nadia graradji (presse scriptum)

En 2019, la moitié des entreprises interrogées d'au moins dix salariés déclarent employer ou avoir employé au moins un salarié handicapé mais 5% ont été confrontées à l'entrée en invalidité de l'un de leurs salariés au cours de 12 derniers mois. Et ils sont 57% des dirigeants à déclarer être prêts à soutenir sans condition un salarié devenu inapte à son poste et susceptible d'entrer en invalidité

Les PME démunies

L'étude met en évidence un « contraste » entre les grandes entreprises qui ont fait du handicap « un véritable enjeu politique et éthique », et les PME qui se sentent « démunies » et demandent un accompagnement dans la gestion de la problématique du handicap.

Dans les grands groupes, la problématique du handicap est ancrée dans la culture d'entreprise grâce à une communication et des actions adaptées telles que la mission handicap, la sensibilisation du personnel, l’accompagnement retour à l'emploi. En revanche, pour les PME, la situation est plus compliquée. Parmi les écueils cités par les responsables d’entreprises : le manque d'information et d’une méconnaissance des dispositifs (39%), l’absence de ressources RH dédiées, le manque de moyens financiers immédiats pour l'aménagement des postes et la mise en place d'un plan de sensibilisation et d'un réseau d'experts et de services dédiés.

L'aménagement du poste de travail, premier des besoins spécifiques cité par les entreprises, arrive en tête du classement (32%), suivi par l'aménagement du rythme de travail (24%). 

Manque de connaissance sur le handicap

Seules 35% des entreprises interrogées ont mis en place des actions de prévention centrées sur la personne handicapée. Et seules 13% des entreprises ont mis en place des actions auprès de l'équipe dans laquelle travaille une personne handicapée. Selon l'étude de la Fondation Malakoff Médéric Handicap, une situation qui s'explique par des freins liés aux métiers exercés dans l'entreprise (77%), des investissements nécessaires (51%), la taille de l'entreprise (43%) et le manque de temps (15%).

De multiples freins

Enfin, 39% des entreprises sondées citent le manque de connaissance sur le handicap comme principal frein au maintien dans l'emploi des personnes handicapées. 77% des dirigeants travaillent avec la médecine du travail et ne connaissent pas forcément les organismes spécialisés. Ils sont 60% à souhaiter une diminution du nombre d'intervenants pour une meilleure efficacité et lisibilité. Et 79% déclarent qu'un accompagnement financier les aiderait à maintenir dans l'emploi des personnes handicapées et mettre en place des actions de prévention. 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format