Menu
S'identifier

Droits des enfants I 17.10.2017

Les associations redoutent que les mineurs isolés sortent du giron de la protection de l’enfance

Face au renforcement de la place de l'Etat dans la prise en charge financière des mineurs non accompagnés et alors qu'il prépare un "plan d'action sur l'évaluation, la mise à l'abri et l'accompagnement de ces jeunes", une vingtaine d'organisations défendent l'idée que les mineurs non accompagnés sont avant tout des adolescents en danger et réclament le maintien du principe de présomption de minorité. Elles demandent à participer aux instances nationales impliquées dans la politique de prise en charge de ces mineurs.

Auteur

  • Maryannick Le Bris

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Déjà abonné ? Créez vos identifiants

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ? Remplissez les informations et un courriel vous sera envoyé.

Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format