Menu
S'identifier
Protection sociale – Santé

Jean-Pierre Delfino, directeur général de l’Opco santé : « L’urgence a été de trouver des contenus de formation utiles pour faire face à la crise »


Publié le : 21.04.2020 I Dernière Mise à jour : 22.04.2020
{ element.images.0.titre }}
Jean-Pierre Delfino, directeur général de l’Opco santé I Crédit photo DR

L’opérateur de compétences en santé s’est mobilisé pour mettre à disposition des salariés du secteur médico-social des contenus disponibles en ligne pour les aider à affronter la crise sanitaire. L’enseignement à distance pourrait perdurer dans l’après-crise dans ce secteur, où il avait peu droit de citer.

Actualités sociales hebdomadaires : Pendant la crise, les professionnels trouvent-ils encore le temps de se former ?

Jean-Pierre Delfino : Notre périmètre englobe 1,1 million de salariés, dont 22 % travaillent dans le secteur des personnes âgées et 30 % dans celui du handicap. Autant d’hommes et de femmes qui travaillaient dans des établissements directement exposés. Alors, bien entendu, l’activité de formation s’est vue très ralentie. Il est encore trop tôt pour chiffrer précisément cette décrue. L’urgence n’a pas été de maintenir les activités classiques, mais de trouver des contenus de formation ou d’information utiles pour faire face à la crise. C’était d’autant plus nécessaire que certains établissements ont fait appel à la réserve sociale ou ont réorienté une partie de leurs équipes sur la gestion de crise.

Quels contenus ont-ils été alors bâtis ou rassemblés pour répondre aux besoins nés de la crise ?

J.-P. D. : Bien entendu, il s’agit de modules en ligne. Les premières formations ont porté sur les gestes-barrières, puis sur des questions telles que l’élimination et le traitement des déchets. Puis, outre ces domaines d’expertise technique, ont été mis au point des modules sur la gestion du stress, l’intégration de nouveaux collaborateurs ou la gestion des dépassements d’heures et des congés maladie… Nous avons répondu à cette demande avec plusieurs outils : une plateforme gratuite, qui propose une curation, des « moocs » [formations collectives en ligne]… Et nous avons rassemblé nos contenus, cette fois sur notre propre plateforme, payante. Quoi que l’on imagine, pourtant, certaines formations ne peuvent être données à distance – sur les techniques d’intubation, par exemple.

Selon vous, quels enseignements l’opérateur de compétences en santé tirera-t-il de cette crise ?

J.-P. D. : A coup sûr, elle nous amène à réfléchir à la place que pourra occuper désormais l’enseignement à distance, dont nous étions peu coutumiers. Il ne s’agira pas de le généraliser mais de l’intégrer parmi les modalités, plus régulièrement. Ce qui pourra aider les établissements isolés.

 

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format