Menu
S'identifier
Politique économique et sociale

Les heures supplémentaires des salariés des particuliers employeurs et assistants maternels désormais prises en compte pour l’indemnité chômage partiel


Publié le : 28.04.2020 I Dernière Mise à jour : 28.04.2020
{ element.images.0.titre }}
Photo d'illustration I Crédit photo Piuxabay

Auteur

  • Olivier Hielle

Une ordonnance publiée au Journal officiel le 23 avril prend en compte les horaires au-delà de la durée légale de travail prévues par une convention collective ou le contrat de travail.

L’article 4 de l’ordonnance n° 2020-460 du 22 avril 2020, publiée au Journal officiel le 23 avril, permet, pour les assistants maternels et les salariés du particulier employeur, la prise en compte des heures non travaillées au-delà de la durée légale de travail de 35 heures par semaine, pour le calcul de l’indemnité de chômage partiel. En effet, les conventions collectives nationales étendues qui leur sont applicables ont fixé, pour les premiers, 45 heures de travail hebdomadaire et 40 heures, pour les seconds.

D’une façon plus générale, l’article 7 permet de prendre en compte, pour les heures non travaillées indemnisables, les heures de travail au-delà de la durée légale ou collective. Pour cela, elles doivent être prévues par une convention collective ou le contrat de travail conclus avant le 23 avril.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format