Recevoir la newsletter

Magazine

Respect des droits fondamentaux : l’héritage d’Adeline Hazan

{ element.images.0.titre }}

Adeline Hazan, ancienne contrôleur général des lieux de privation

Crédit photo DR
Le mandat d’Adeline Hazan au poste de contrôleur général des lieux de privation de liberté s’achève. La psychiatrie et les conditions de détention en maisons d’arrêt ont été ses priorités. Le respect des droits fondamentaux, quels que soient la période et le contexte sociétal et politique, ont été systématiquement mis en avant.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Flora Peille

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15