Recevoir la newsletter

Magazine

Les travailleurs sociaux du SPIP de Poitiers n'abandonnent pas la partie

Après avoir échoué à se faire entendre de leur administration centrale la semaine dernière, les sept conseillers d'insertion et de probation (CIP) et autant d'assistants de service social (AS) du service pénitentiaire d'insertion et de probation (SPIP) de Poitiers ont décidé, lundi 18 mai en assemblée générale, de lancer une nouvelle action quotidienne à partir de la semaine suivante, afin de défendre leurs revendications.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Anne Simonot

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15