Recevoir la newsletter

Magazine

Le préfet s'engage à faire un point avec les élus sur la situation des Roms

Après le drame qui a causé la mort d'un enfant de sept ans dans l'incendie, à Bobigny, d'un entrepôt squatté par une soixantaine de Roms, le préfet de la Seine-Saint-Denis s'est engagé, lundi 25 mai, à faire "le point avec les élus nationaux et locaux sur la situation des Roms dans le département". Les familles ont par ailleurs trouvé refuge dans un camp de "déplacés" installé par Médecins du monde.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • A.S.

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15