Recevoir la newsletter

Magazine

Retour des familles de djihadistes : la CEDH refuse de consacrer le « droit au rapatriement »

{ element.images.0.titre }}

Photo d'illustration.

Crédit photo Olya Morvan / Studio Hans Lucas via AFP
Dans un arrêt rendu le 14 septembre dernier, la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH) juge que les demandes de rapatriement doivent être examinées avec attention. Elle se contente de contrôler la légalité de ces examens, qui permettent de rendre concret et effectif le droit d’entrée.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Olivier Hielle

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15