Recevoir la newsletter

Magazine

Les instituts nationaux pour jeunes sourds ou aveugles craignent pour leur avenir

Des représentants des salariés des INJS et de l'INJA, ainsi que des parents, bataillent contre la baisse de la contribution de l'Etat à leur budget, dans un contexte plus général de réflexions sur l'évolution de ces instituts.
Pour poursuivre la lecture de ce contenu, abonnez-vous dès maintenant

Logo Actualités Sociales Hebdomadaires

Je m'abonne

Déjà abonné ?

Auteur

  • Marion Esquerré

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Abonné

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire
Mot de passe oublié

Pas d'identifiants ?

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?
Contactez le service client : par mail Par téléphone : 01.40.05.23.15