Menu
S'identifier
Dépendance - Handicap

Etablissements de soins : un senior sur trois dans un état psychologique dégradé


Publié le : 04.02.2020 I Dernière Mise à jour : 04.02.2020

La Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) vient de publier les résultats d’une enquête réalisée auprès de personnes âgées vivant en établissement de santé sur leur état psychologique. Elle établit qu’un tiers des personnes âgées vivant en établissement se trouve dans un état psychologique dégradé.

Dans son bulletin Études & Résultats de janvier 2020, la Direction de la recherche, des études, de l’évaluation et des statistiques (Drees) s’intéresse à l’état psychologique des résidents d’établissements pour personnes âgées en comparaison avec les plus de 75 ans vivant à domicile. S’appuyant sur une enquête menée auprès de résidents d’Ehpad, d’Ehpa et d’établissements de soins de longue durée, la Drees a constaté qu’un tiers des personnes âgées vivant en établissement sont dans un état psychologique dégradé (contre un quart des personnes âgées vivant à domicile).

En outre, parmi les seniors de plus de 75 ans, 56% des résidents d’établissements déclarent avoir souffert de fatigue, de lassitude ou d’épuisement au cours de l’année (contre 44% des personnes âgées résidant à domicile).

Le manque d’appétit (28% contre 13%) et de motivation pour effectuer des activités quotidiennes (37% contre 5%) sont respectivement deux et sept fois plus fréquents chez les personnes vivant en établissement que parmi celles restées à domicile. Et 19% des résidents déclarent n’avoir aucune activité quotidienne (contre 3% des personnes à domicile). En revanche, les problèmes de sommeil ne diffèrent que très peu selon qu’ils soient en établissement ou à domicile (34% contre 35%).

Les états dépressifs des résidents sont plus répandus que dans le reste de la population du même âge (18% des seniors en mesure de répondre au questionnaire d’eux-même, soit 2,5 fois plus que les personnes âgées de plus de 75 ans vivant à domicile).

Enfin, près de la moitié d’entre eux consomment des antidépresseurs (47% contre 14% des plus de 75 ans vivant à domicile).

Div qui contient le message d'alerte

Se connecter

Identifiez-vous

Champ obligatoire Mot de passe obligatoire

Mot de passe oublié

Vous êtes abonné, mais vous n'avez pas vos identifiants pour le site ?


Contactez le service client abonnements@info6tm.com - 01.40.05.23.15
Div qui contient le message d'alerte

Envoyer l'article par mail

Mauvais format Mauvais format

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format

Div qui contient le message d'alerte

Contacter la rédaction

Mauvais format Texte obligatoire

Nombre de caractères restant à saisir :

captcha
Recopiez ci-dessous le texte apparaissant dans l'image
Mauvais format