webleads-tracker

L'action sociale au quotidien

actualités sociales hebdomadaires

La lettre de motivation

Conseils pratiques

La lettre de motivation dans le travail social : un exercice spécifique

La lettre de motivation revêt une grande importance dans l’accompagnement d’un C.V. du travail social. Qu’il s’agisse en effet d’une réponse à une annonce de recrutement ou d’une candidature spontanée, la lettre de motivation vise à montrer votre adéquation, non seulement avec la fonction visée, mais également avec les besoins d’un certain type de public ou avec un certain mode de fonctionnement institutionnel.
Inutile donc de se contenter d’envoyer une lettre laconique téléchargée sur internet. Cette pratique – très répandue dans le travail social en raison de parcours professionnels souvent difficiles à résumer – vous plonge dans la masse des candidatures et, au mieux, ne fait que provoquer un doute chez votre interlocuteur.
C’est donc un vrai travail personnel qui vous attend.

La recherche du premier emploi dans le secteur

Les nouveaux diplômés du travail social ne sont pas démunis dans la recherche d’un premier poste, puisque leurs études sont fondées sur l’alternance avec les terrains de stage. Dans bien des cas, ces stages de plusieurs mois sont suivis d’une proposition d’embauche, en particulier dans des métiers en tension, tels que auxiliaire de vie sociale, aide médico-psychologique.
Mais, à défaut, ou lorsque le nouveau diplômé a envie d’intégrer un secteur d’activité qu’il n’a pu expérimenter dans sa formation, la lettre de motivation devient doublement importante.
Quelques règles s’imposent :

  • S’informer – Dans le secteur, les CV envoyés au hasard sont proscrits. Si vous ne connaissez pas la structure à laquelle vous voulez écrire, une recherche documentaire sur internet est conseillée pour vérifier la pertinence de votre démarche. Une question doit être posée : les services déployés par l'établissement sont-ils susceptibles d’enrichir votre pratique ? Par exemple, comment argumente-t-il ses méthodes ? Quelles sont ses intentions et quelle est son histoire ? Affiche-t-il sur son site internet des partenariats avec des acteurs locaux ? Autant d’indications qui permettront de plus de muscler sa candidature et de sortir de l’anonymat.
  • Misez sur ce qui vous motive – Les employeurs connaissent bien les formations du secteur. Plutôt alors que d’énumérer les compétences que vous avez acquises en cours d’études, privilégiez celles engrangées sur les terrains de stage car elles constituent votre expérience. La stimulation cognitive d’une personne âgée souffrant d’Alzheimer vous a particulièrement intéressé ? Le stage fait dans un institut accueillant des enfants autistes vous a laissé entrevoir des perspectives ? Un travail en tandem avec un éducateur vous montre que l’intervention sociale se fait sur le terrain ? Une ou deux phrases précises permettront à l’employeur de mieux vous cerner. Encore une fois, la lettre de motivation est le lieu d’expression de votre projet professionnel.
  • Visez un poste – Votre diplôme vous a, certes, préparé à un métier, mais encore faut-il vous différencier des autres diplômés. N’hésitez par à lier une candidature spontanée à un service précis dans un établissement si vous avez pu consulter son organigramme depuis son site internet. Quel que soit le résultat de la démarche, elle sera bien perçue et montrera votre détermination.

Ce qu’il faut savoir avant de commencer sa lettre de motivation

Si, en théorie, les recettes d’une bonne lettre de motivation valent pour tous les secteurs d’activités, quelques évidences sont toutefois à rappeler dans le secteur social.


Dans des métiers de l’humain, la règle est la sincérité. Toute exagération ou mensonge sur son parcours professionnel se paye au prix fort sur le terrain. De même, les formules creuses ou faussement dynamiques, du type « cette expérience fait de moi un professionnel percutant », ou « je serai votre meilleur allié au service de votre développement » n’ont guère leur place. Pas plus que les réaffirmations exaltées sur l’attachement à tel ou tel public fragilisé, qui incommodent plus qu’elles ne rassurent.

Il faut aussi se souvenir qu’une lettre de motivation n’est pas la reprise des éléments de votre C.V. Son but est d’éclairer un futur employeur sur vos intentions.

Pour éviter de faire perdre son temps à votre interlocuteur (et perdre le vôtre), il convient d’être pro.

  • Une formule particulièrement adaptée au secteur est la lettre de motivation en trois paragraphes : le vous-moi-nous. Commencez votre lettre en situant le contexte de votre demande et en mentionnant ce qui vous intéresse dans l’établissement ou le service : son projet, ses pratiques, son public. Dans un second paragraphe, faite passer vos qualités en vous appuyant sur une ou deux expériences significatives, acquises dans l’emploi ou en stage. Enfin, dans un dernier paragraphe, précisez en une formule votre projet et en quoi vous pensez correspondre au poste ou être utile à l’institution.
  • Quelle que soit la formule adoptée, il faut savoir rester concis et sobre. Les recruteurs du social sont aussi débordés que leurs homologues de l’industrie ou du commerce. Mais la concision a aussi ses limites. Un truc : si votre lettre occupe péniblement un tiers de page, inutile de grossir les caractères, c’est que vous n‘avez pas tout dit. Reprenez là en creusant votre expérience. Si elle tend au contraire à déborder, c’est mauvais signe : il est probable que vous n’êtes pas sûr de votre parcours. Situez alors un ou deux points essentiels et concentrez-vous dessus.
  • Enfin, sauf si on vous le demande expressément, la lettre manuscrite est de moins en moins nécessaire. Une lettre rédigée à l’ordinateur dans une police de caractère bien lisible peut même, dans bien des cas, s’avérer un soulagement pour les recruteurs... Quant à la question d’adresser ou non une candidature par messagerie électronique, elle semble elle aussi désormais tranchée : si une annonce d’emploi mentionne une adresse de courriel en plus d’une adresse physique, c’est que l’employeur a parfaitement intégré ce mode de retour.